20 septembre 2005

Ma nouvelle carriere d'ouvreur de theatre

Demain je commence une nouvelle carriere en temps qu'ouvreur de theatre au Joyce theatre.

Apres beaucoup d'assiduite, de coups de telephone, de messages deposees sur des boites vocales et recus sur la mienne, mes efforts vont etre recompenses. Je commence ma premiere soiree demain; une soiree de travail, apres une journee de travail... Ma candidature a ete retenue parmis de nombreuses candidatures, au moins des dizaines, sans doutes des centaines et peut etre des milliers de candidatures. C'est a moi que l'on a repondu positivement alors qu'au mois des dizaines, sans doutes des centaines et peut etre de milliers de personnes sont, comme moi il y a quelques jours, pres de leur telephone, a attendre que le Joyce Theatre les appelle pour leur annoncer que leur candidature est retenue! La preuve, c'est que parmi ces malheureux postulant, j'en connais deux et ces deux ont ete recalees: mon amie Sunniva et ma cousine Anouk. Pour Sunniva, ce n'est pas plus mal, car elle vient d'accouche et elle ne peut pas decoler son bebe ventouse de son sein plus de deux heures donc ca aurait ete complique. Pour ma cousine, elle a failli aller se jeter du pont de Brooklyn (Ce n'est pas aussi efficace que des tours jumelles mais elles ne sont plus la, ni de l'empire State mais ils l'ont grillage pour empecher les desesperes du Joyce d'y terminer leur vie) tellement elle etait ecoeuree et pas elle!

Personnellement je pense que ma voix hyper serieuses leur a montre ma motivation et la solidite de ma candidature. Anouk a pris une voix dynamique et enjouee ce qui peut denoter un manque de profesionnalisme. Ils en ont surement conclu qu'elle serait en retard aux representations.

Bref Jenny m'a appele il y a quelques jours pour me dire qu'ils etaient interesses, puis ce week end c'est Jim qui m'a laisse un message pour me dire de me presenter a 19h demain sans faute (aucun retard n'est admis et il avait l'air de ne pas plaisanter sur ce point - je me demande s'ils donnent des amandes aux ouvreurs qui arrivent en retard ou s'ils les renvoient ou les mettent en prison ou tout a la fois) et qu'il fallait que je m'habille en pantalon noir, chausettes noirs et chaussures noires. Pour le pantalon, je n'en ai pas de noir seulement du gris antracite et je pense que le soir ca peut passer pour du noir et pour les chausettes elles sont aussi grises antracites a force de machines et de dryers mais elles etaient noirs et peuvent elles aussi, le soir, passer pour noir.

Voila demain c'est le grand jour, il va falloir que je revise mon alphabet anglais et surtout que je me remette en tete le G et le J qui sont toujours des lettres que je confonds en anglais. Il va falloir aussi que je sorte assez tot, que je ne rencontre pas d'embouteillage et que je trouve une place de parking pas trop loin.

Mais l'essentiel, c'est que je commence ma nouvelle carriere d'ouvreur dans un theatre de renomee internationale. L'essentiel, c'est que j'ai reussi a relever mon premier challange : avoir ete retenu dans un environnement top competitif. L'essentiel, c'est que je fais tout ca pour le developpement de l'Art avec un grand A et de la Danse avec un grand D. Une tres belle et genereuse mission alors que je ne suis pas sur de pouvoir assister gratuitement au spectacle et que je suis sur de ne pas etre paye puisque je suis volontaire!

Posté par boupi à 03:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ma nouvelle carriere d'ouvreur de theatre

Nouveau commentaire